Fort du succès de la première édition en août 2020 (articulée à la thématique des états d’urgence) le CREDOF (Centre de recherches et d’études sur droits fondamentaux) de l’Université Paris Nanterre renouvelle son école d’été des droits humains sur le thème :

« Méthodologies critiques des droits humains »

Les doctorant.es, docteur.es et jeunes chercheur.ses sont invité.es, durant 5 jours de formation immersive dans un chalet en Savoie à la fin d’août 2022, à approfondir leur réflexion autour de l’apport, de l’intérêt et de l’utilité d’un certain nombre d’outils conceptuels critiques à l’étude du droit des droits humains.

Cette école d’été se donne pour ambition de proposer un moment de réflexion, de formation et d’approfondissement autour de l’apport, de l’intérêt et de l’utilité d’un certain nombre d’outils conceptuels critiques à l’étude du droit des droits humains.

Après une introduction à l’analyse critique du concept d’universalisme, le cours général sera l’occasion d’interroger certains mécanismes de droit civil au prisme du concept de genre, l’histoire du droit international et son rôle au regard de l’esclavage, les enjeux d’intersectionnalité (genre & religion) dans certaines interprétations du principe de laïcité, ou encore du droit des étrangers.

Conçu et imaginé collectivement par une équipe d’universitaires liées au CREDOF, ce cours général sera notamment assuré par Elsa Fondimare, Stéphanie Hennette-Vauchez, Laurie Marguet, Anne-Charlotte Martineau, Marc Pichard, Serge Slama.

Au-delà du cours général, des séminaires interdisciplinaires de méthode assurés par des chercheurs d’autres disciplines (notamment, en économie, Thomas Piketty ; en philosophie, Estelle Ferrarese ; en sociologie, Caroline Ibos…) apporteront différents éclairages à la réflexion sur l’objet « droits humains ». Enfin, des ateliers thématiques et de lecture complètent le programme ; ils traitent par exemple de «  l’analyse de discours » (Jeanne de Gliniasty), de « droit et environnement » (Patricia Rrapi), de « liberté d’expression et libertés académiques » (Thomas Hochmann).

Différents moments de débats et d’échanges autour, notamment, de films documentaires complètent le programme. Au fil des cinq journées de travail, l’objectif est donc d’outiller et de renforcer l’étude des droits humains ; la réflexion sera prolongée par des débats sur les réactions suscitées par l’utilisation de certains concepts et outils critiques dans les sciences sociales.

La participation à l’école d’été est ouverte à tous les doctorant.es et jeunes chercheurs.ses qui souhaitent approfondir leur formation méthodologique à l’étude des droits humains. Venez tenter l’expérience !

La participation à l’école d’été 2022 est limitée à 20 participant.es qui peuvent être doctorant.es ou jeunes chercheurs (notamment, chercheur-es au CNRS, mais aussi docteur.es, post-doctorant.es, jeunes maître/sses de conférences…) intéressé.es à une formation aux droits humains. Des lectures et documents préparatoires seront rendus disponibles au début du mois de juin 2022. Il sera demandé aux participant.es d’en prendre connaissance en amont de l’école d’été, et de s’attendre à un programme d’étude intensif sur place !

L’admission à l’école d’été entraîne la prise en charge complète (hébergement, repas, toutes activités de formation) du vendredi 26 août à midi au mardi 30 août à midi.

Le transport (aller et retour de Saint-Jean-de-Maurienne) reste à la charge des participant.es – une preuve d’achat du titre de transport sera demandée pour finaliser les inscriptions. Un rendez-vous sera proposé à St Jean de Maurienne le 26 août à la mi-journée pour un transport collectif jusqu’à St Sorlin d’Arves.

 

MODALITES PRATIQUES :

L’école thématique du CREDOF se déroulera du vendredi 26 août au mardi 30 août 2022,

dans le chalet Le Cluny de Saint-Sorlin-d’Arves (Savoie).

Les demandes d’inscription (+ CV et lettre de motivation) sont à envoyer avant le 30 mai 2022 à l’adresse suivante :ecoledetecredof22@gmail.com

Pour le comité d’organisation :

Stéphanie Hennette-Vauchez (Université Paris Nanterre, directrice du CREDOF)

Jeanne de Gliniasty (Université Paris Nanterre, CREDOF)

 

Les demandes d’inscription (+ CV et lettre de motivation) sont à envoyer avant le 30 mai 2022 à l’adresse suivante : ecoledetecredof22@gmail.com

Avec le soutien de :

    

Vendredi 26 août Matinée : déplacement et installation
14h30-16h30 : Cours général 1 : Elsa Fondimare, L’universalisme républicain contre les différences ? Déconstruire le principe d’égalité

Nombre de discours juridiques et politiques présentent volontiers le droit de la non-discrimination comme étranger au modèle français républicain de l’égalité, car il encouragerait des formes de communautarisme incompatibles avec l’idéal républicain. En ce sens, le modèle républicain de l’égalité, qui aurait pour origine les débuts de la Révolution française, est souvent dépeint comme issue d’une conception abstraite du sujet de droit, aveugle aux différences, et constituerait, de ce fait, un obstacle à la reconnaissance des groupes d’individus, des minorités, en droit français. Le cours mettra en évidence que, bien que les contractions entre, d’un côté, les modes de raisonnement du droit de la non-discrimination et, de l’autre, l’interprétation formelle de l’égalité soient certaines, le soi-disant « modèle républicain français » s’apparente, pour nombre de raisons, davantage à un mythe.

17h-18h30 : atelier 1 de lecture : Jeanne de Gliniasty, Analyse du discours
20h30 : Soirée / dîner collectif ; prise de connaissance, présentation des travaux des un.es et des autres
Samedi 27 août
9h-11h : Cours général 2 : Anne-Charlotte Martineau, « L’histoire et la critique du droit international »/comment l’histoire peut-être un outil critique
11h30-13h : Sem de méthodologie 2 : Martine Kaluszynski (science politique, spécifialiste des mouvements critiques du droit) : Les écoles critiques ? Histoire des mouvements critiques du droit.
16h30-18h00 : Pascal Laborier programme PAUSE : relier questions libertés académiques
14h30-16h00 : Atelier 1 : Thomas Hochmann, (Nanterre, CTAD), Institut Universitaire de France, « Ne peut-on vraiment plus rien dire ? »

Une thèse très répandue affirme que la liberté d’expression serait aujourd’hui particulièrement menacée. Les jeunes et les progressistes, autrefois défenseurs de la liberté et de toutes les transgressions, se recroquevilleraient désormais autour du respect des sensibilités de chacun et en particulier des minorités, quitte à s’acoquiner avec le fascisme islamiste. L’université, en particulier, serait devenu un repaire de l’« islamogauchisme ». La réflexion sur ces questions disparaît sous la multiplication d’anathèmes aux contours mal définis (wokisme, cancel culture, islamophobie…). Toute expression d’un désaccord tend à être dénoncée, selon les cas, comme une insupportable atteinte à la liberté d’expression ou comme une incitation à la haine. Il est donc urgent de mettre un peu d’ordre dans ces discours et de préciser, en s’appuyant sur le droit, les véritables contours de la liberté d’expression.

Dimanche 28 août Matinée libre
Antoine Bioy débat amorce de discussion sur sa lecture des droits
13h30-15h30 : Cours général 3 : Marc Pichard, « Analyse critique du droit civil grâce au concept de genre »

Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. You can also style every aspect of this content in the module Design settings and even apply custom CSS to this text in the module Advanced settings.

16h-17h30 : Séminaire de méthodologie 3 : Caroline Ibos, Université Paris 8 (sociologie ; care, domesticitiés)

Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. You can also style every aspect of this content in the module Design settings and even apply custom CSS to this text in the module Advanced settings.

Soir : projection d’un documentaire/film ou débat : autour des attaques et remises en cause de l’usage académique de certains outils conceptuels et méthodologiques

Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. You can also style every aspect of this content in the module Design settings and even apply custom CSS to this text in the module Advanced settings.

Mardi 30 août

Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. You can also style every aspect of this content in the module Design settings and even apply custom CSS to this text in the module Advanced settings.

9h00-11h00 : Cours général 4 : Stéphanie Hennette Vauchez, « Analyse critique du régime juridique de la laïcité (genre et intersectionnalité) »
11h30 - 13h: Droit comparé comme outil critique (Laurie Marguet)

Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. You can also style every aspect of this content in the module Design settings and even apply custom CSS to this text in the module Advanced settings.

14h30-16h00 : Atelier 2 : Patricia Rrapi, «La protection de l'environnement en tant que droit fondamental»

L’objectif de l’atelier sera de discuter, à partir des textes de doctrine et des décisions de justice, les limites de la « fondamentalisation » de la protection de l’environnement.

18H-19h00 : Seminaire de méthodologie 4 : Thomas Piketty sur « propriétarisme et droits humains ».

Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. You can also style every aspect of this content in the module Design settings and even apply custom CSS to this text in the module Advanced settings.

Lundi 29 août

Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. You can also style every aspect of this content in the module Design settings and even apply custom CSS to this text in the module Advanced settings.

9h00-11h00 : Cours général 5 : Serge Slama, « Analyse critique du droit des étrangers »

Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. You can also style every aspect of this content in the module Design settings and even apply custom CSS to this text in the module Advanced settings.

11h30-13h00 : Sem de méthodologie 5 : Estelle Ferrarese, critique marxiste des droits humains

 (le marxisme, et ses développements philosophiques en Allemagne au XXe siècle, en particulier avec l’Ecole de Francfort, étant mon autre spécialisation) ou Care

Pique nique et départ.

Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. You can also style every aspect of this content in the module Design settings and even apply custom CSS to this text in the module Advanced settings.

Samedi 27 août

  • 9h30-11h30 : Cours général 2
  • 12h-13h30 : Sem de méthodologie 2
  • Déjeuner
  • 15h-16h30 : Atelier de lecture 1
  • 17h00-18h30 : Atelier recherche-action 1

Dimanche 28 août

  • Matinée libre
  • 13h-15h : Cours général 3
  • 17h-19h : Séminaire de méthodologie 3

Lundi 29 août

  • 9h30-11h30 : Cours général 4
  • 12h-13h30 : Sem de méthodologie 4
  • 15h-16h30 : Atelier de lecture 2
  • 19h : projection d’un documentaire

Mardi 30 août

  • 9h30-11h30 : Cours général 5
  • 12h-13h30 : Sem de méthodologie 5
  • Pique nique et départ.